Grob’thok, « Qui Nourrit la Forge »